Vous êtes ici: Accueil / La culture, le lien social / Une salle du nouveau conservatoire s’appelle salle Pierre Desproges, petit rappel sur ce catovien
Une salle du nouveau conservatoire s’appelle salle Pierre Desproges,  petit rappel sur ce catovien

Une salle du nouveau conservatoire s’appelle salle Pierre Desproges, petit rappel sur ce catovien

Voilà quelques jours, la BNF organisait un après-midi d’hommage à Pierre Desproges à l’occasion des 25 ans de sa mort.

 

photo de l'INA

photo de l’INA

Pierre Desproges catovien est bien vivant :  nombre de comiques actuels se disent ‘fils de Desproges’, même si peu égalent son talent sa maîtrise du texte et du spectacle. S’il refusait le titre d’écrivain ou d’auteur et préférait celui d’ « écriveur » c’est qu’il aimait avant tout les mots. S’il dérangeait certains par ses provocations et rougissait des énormités qu’il pouvait dire en scène, la virtuosité avec laquelle il fabriquait ses textes, le stupéfiant récit du combat de l’homme contre le cintre en est un exemple, fait de lui un véritable auteur. Il est temps de le lire ou de le relire et découvrir toute sa sensibilité, sa sincérité et son charme.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Scroll To Top