Vous êtes ici: Accueil / Coup de gueule / Rythmes scolaires : l’enfant doit être prioritaire
Rythmes scolaires : l’enfant doit être prioritaire

Rythmes scolaires : l’enfant doit être prioritaire

Améliorer les rythmes scolaires

Notre école doit évoluer,

nous le savons tous. Parmi les changements à effectuer, celui du rythme scolaire est une priorité : l’enseignement est trop concentré sur trop peu de jours, cela a été souligné par l’ensemble des spécialistes et l’ensemble du corps politique.

Une loi a donc défini un nouveau rythme scolaire. Comme tout changement, celui-ci porte son lot d’inquiétudes, mais aussi son lot de promesses. À nous de faire en sorte que cela soit une réussite.

Tout d’abord cette réforme est faite pour ouvrir l’enfant à de nouveaux horizons : activités artistiques, manuelles, sportives ou autres découvertes. Elle est faite pour que tous les enfants puissent en profiter et c’est pour cela que nous prônons la gratuité totale de ces activités périscolaires. L’influence sur le budget municipal est bien réelle, mais tout à fait acceptable pour une commune comme la nôtre.

Il s’agit de vraies activités pédagogiques, délivrées par des animateurs compétents qui peuvent être aussi bien des intervenants extérieurs que des enseignants des parents ou des associations. Cela nous semble être une occasion de plus pour ouvrir l’école sur le monde. C’est la qualité de ces interventions autant que l’intérêt pour l’enfant qui doivent fixer ces choix. De plus, c’est une opportunité pour créer de vrais nouveaux emplois.

Pour bien montrer l’intérêt de ces activités, nous souhaitons favoriser, par une participation financière complémentaire, la mise en place d’un projet d’établissement permettant de créer une dynamique favorable.

Reste la question de la répartition de ces 3 heures d’activité sur l’ensemble de la semaine. Il nous semble qu’un équilibre doit être trouvé entre la capacité d’attention de l’enfant (plutôt 45 minutes sur un même sujet) et le temps nécessairement plus long lié au changement de type d’activité.

Mais c’est surtout la concertation et la transparence qui devront présider à l’établissement de ses règles de fonctionnement. La municipalité étant principalement là pour faciliter l’organisation, proposer des locaux, participer au financement, garantir la qualité.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Scroll To Top