Vous êtes ici: Accueil / Personnes agées / Faut-il ajouter des caméras de surveillance à Chatou ?
Faut-il ajouter des caméras de surveillance à Chatou ?

Faut-il ajouter des caméras de surveillance à Chatou ?

Des caméras à Chatou ….

Hier j’ai rencontré un commerçant de la place Maurice Berteaux qui me signalait que la parfumerie de la place a été vandalisée deux fois ces derniers mois et il me demandait pourquoi la Mairie de Chatou n’avait pas encore installé de caméras de surveillance dans la commune.

Je lui faisais remarquer que les actes de délinquance et d’incivilité à Chatou sont assez diffus. Il n’y a pas vraiment d’endroits plus critiques que d’autres. De plus les caméras de surveillance ne font que déplacer les problèmes. Les délinquants se sachant filmé changent de quartier ou de méthode. Cela ne doit être qu’un simple outil qui ne peut pas se substituer à la présence de policiers sur le terrain, à la médiation, au lien social. »

Autre élément : un système vidéo coûte cher en fonctionnement et en entretien. En plus, quel système faut-il adopter : caméra sous enregistrement ou sous surveillance active ?

vol-de-voiture à chatou

Si des caméras peuvent être installées dans les bus, les parkings ou à des endroits stratégiques… il faut être beaucoup plus réservés quant à leur installation dans les rues, les places publiques et certains quartiers.

7 commentaires

  1. La vidéo ne fait que déplacer le probleme… quand on voit que des pays ne sont pas capables de reperer un avion qui coule à pic… vous croyez que qq caméras vont ralentir les voleurs qui viennent voler les vélos de la gare ? non sérieux. et les vendeurs d’alarme parlons en pour vous escroquer 40 euros par mois la aussi ils sont forts. je plains surtout les personnes agées qui sont seules et sont malheureusement victimes… des gens qui se font passer pour Gaz de France par exemple . en tout cas continuer ainsi ne changera rien. Ce ne sont pas les caméras qui sécurisent une ville, mais la prévention contre la tentation

  2. les personnes âgées sont une cible de choix par les délinquants, personne ne peut le nier. Installer de la vidéoprotection, peut- être en commun avec l’intercommunauté pour réduire les coûts, augmenter les effectifs de la police municipale et les faire travailler en 24/24, pourquoi pas; mais tant que la justice ne fera pas son travail de sanction et de protection des victimes, aucune solution en vue…
    Encore une fois, dans aucun prospectus des candidats, il n’est fait mention de vos positions dans le domaine pénal. Ce qui est plus important que la thématique annuelle culturelle….

  3. pour ma part la vidéo est inéluctable, de plus les tags inlassablement effacés, diminueraient peut etre ainsi que les actes de vandalismes ( manège..etc)

  4. Il semblerait qu’un système de vidéosurveillance pourrait être installer à Chatou au lendemain de l’élection municipale: le candidat d’une des listes en présence l’a laissé entrevoir dans l’un de ses tweet.
    Dans cette hypothèse quelques informations et précisions concernant cette installation sont nécessaires. Dans l’ensemble des textes législatifs et réglementaires, la « vidéosurveillance » est maintenant dénommé « vidéoprotection ».
    La vidéoprotection consiste donc à placer des caméras de surveillance dans un lieu public ou privé pour prévenir tout acte de malveillance comme les agressions, les violences, les vols… Elle permet de surveiller en vision large ou concentrée l’espace, d’apprécier les situations, de dissuader, de détecter tout événement ou comportement anormal, d’identifier un individu, un véhicule, un objet…

    Les objectifs de la vidéoprotection sont les suivants:
    la protection des bâtiments et installations publics et de leurs abords ;
    la sauvegarde des installations utiles à la défense nationale ;
    la régulation du trafic routier ;
    la constatation des infractions aux règles de la circulation ;
    la prévention des atteintes à la sécurité des personnes et des biens dans des lieux particulièrement exposés à des risques d’agression, de vol ou de trafic de stupéfiants ou trafics illicites ;
    la prévention d’actes de terrorisme ;
    la régulation des flux de transport et la prévention des risques naturels ou technologiques ;
    le secours aux personnes et la défense contre l’incendie ;
    la sécurité des installations accueillant du public dans les parcs d’attraction.

    Au vue de cette liste la vidéoprotection peut s’appliquer dans un grand nombre de lieux nécessitant une surveillance mais elle ne permet pas de remplacer en toute circonstance la présence humaine : elle doit s’inscrire dans un plan d’ensemble de sécurité dont elle n’est qu’un élément et elle doit répondre à des conditions strictes d’emploi.
    L’installation d’un tel système doit faire l’objet d’une autorisation administrative préalable ce qui suppose qu’une évaluation des difficultés et un diagnostic ont été établis pour chaque zone concernée (connaissance du terrain, du contexte social et urbain, description des moyens et dispositifs déjà mis en œuvre pour répondre à ces difficultés).

  5. Oui, un meilleur travail d’information et de prévention doit être réalisé auprès des personnes âgées et de nos concitoyens plus vulnérables. Mais les mesures de protection ne suffisent pas. La vie de quartier doit aussi être favorisée pour créer de l’activité et de la solidarité dans Chatou, quartiers pavillonnaires et résidences. L’apport d’aide et soutien dans son voisinage par quelques services rendus, insuffisamment présents, constitue aussi un élément de réponse au quotidien.

  6. Mon voisin est agé et bien équipé : Alarme dernier cri…. mais ceci n’a pas empêché l’inévitable : le cambriolage. les malfaiteurs sont rusés et les personnes en face sont bien souvent démunies face aux stratèges mis en place. Je vous laisse imaginer le scénario… une personne sonne, prétextant que son chat est dans votre jardin, vous bonne poire… vous accompagnez la personne dans le jardin….et cela peut durée 2-3 minutes, juste le temps de se faire vider les objets d’une vie par un complice caché derrière l’interphone…. En clair, c’est aussi un travail que d’avertir les personnes âgées, qu’il est bon d’avoir les bons réflexes avant d’ouvrir la porte à un inconnu qui se prétend être de Gaz de France, GDF et compagnie. L’information doit être diffusée à une échelle suffisante sur Chatou

    • Oui, mieux informer les personnes âgées sur certains principes de prévention des cambriolages. Agir aussi sur la vie de quartier pour rompre l’anonymat et développer les relations de voisinage souvent déficientes ne favorisant pas les petits services, les marques d’attention envers nos proches voisins qui peuvent en avoir besoin.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Scroll To Top